Communiqués CA

Communiqué du CA Molodoï le 23.10.2011

Lors de l’assemblée générale du 19 octobre, le conseil d’administration du Centre Autonome Jeune Molodoï a pris la décision d’annuler la date octroyée à l’association Si c’était ma terre. Lors de l’assemblée générale du 5 octobre, l’association Si c’était ma terre avait été invitée à prendre les mesures nécessaires pour que Molodoï ne puisse, en aucun cas, être assimilé au site Activeast. L’association ayant souhaité garder une posture de neutralité, n’a pas pris d’engagement ni agit en conséquence.

 

Dès lors, il devenait impossible au CAJ Molodoï qu’une soirée - dont la communication basée sur une affiche mettant côte à côte un site révisionniste et conspirationniste et son nom - puisse avoir lieu. La décision a été prise conformément au fonctionnement autogestionnaire du lieu.

 

L’association Si c’était ma terre dont nous sommes convaincus qu’elle a été dépassée par l’ampleur de la polémique mais aussi par la tentative d’infiltration d’Activeast reste bienvenue à Molodoï.

 

Par ailleurs, Molodoï  réfute toutes accusations de compromissions ou de complaisances avec les extrêmes droites. L’histoire, la programmation, le fonctionnement alternatif du CAJ Molodoï, les choix et actions des personnes qui portent le projet de l’association Molodoï Production, ainsi que ceux des personnes qui –régulièrement- animent et font vivre la salle depuis 1994 parlent d’eux-mêmes sans qu’il soit nécessaire de justifier de notre positionnement politique. Cependant, nous nous interrogeons sur les motivations réelles de ceux et celles qui ont saisi cette opportunité pour salir Molodoï.

 

Enfin, nous rappelons fermement que la décision d’annulation est une décision émanant du conseil d’administration de la salle, que cette décision n’est ni le fait des menaces non assumées de quelques officines d’ultra-gauche, ni des pressions de quelques organisations antiracistes et mettons en garde contre les tentations de récupération.

 

Ce communiqué pourra être considéré par certainEs comme tardif. Il n’en est rien. Nous avons simplement décidé de nous donner le temps nécessaire pour mieux comprendre cette navrante histoire, sans en faire une priorité sous la menace, l’invective et l’émotion...

 

Le 23 octobre 2011

Page 38 sur 38